Retour à la page d'accueil
>Actualités >Eté 2021 : A nous les colos !

Eté 2021 : A nous les colos !

Article Actualités 2/06/2021

Plus que jamais, les vacances sont l’occasion de changer d’air et de vivre des moments de pur plaisir dans un cadre parfaitement adapté ! À la mer, à la montagne ou à la campagne, c’est un grand bol d’air frais que les enfants et les jeunes de tous âges partageront, encadrés par des animateurs diplômés, 100 % motivés pour leur faire vivre des vacances enrichissantes et inoubliables.

Se (re) trouver en colos apprenantes !

Les longues périodes de confinement, puis de déconfinement progressif ont bouleversé le quotidien des enfants et des jeunes, rendant difficile les réponses à leurs besoins sociaux, moteurs, psychologiques et cognitifs.
C’est pourquoi en 2020 ont été créées « Les colos apprenantes ». Elles visent à proposer des activités associant loisirs et renforcement des apprentissages afin que les enfants et les jeunes puissent mettre à profit les deux mois de vacances d’été pour consolider leur savoir et aborder la rentrée scolaire dans de bonnes conditions.
Initié et piloté par le ministère de l’Éducation nationale de la Jeunesse et des Sports, le dispositif est conçu comme un partenariat et décliné au plus près des territoires avec les communes, les associations de jeunesse et d’éducation populaire et les partenaires issus de l’entreprise, de la culture, du sport et de l’éducation au développement durable.

Les « Colos apprenantes » se dérouleront pendant les congés d’été du 6 juillet au 31 août 2021.
Ce dispositif, qui s’inscrit dans le programme « Vacances apprenantes », vise la participation de 75000 enfants et jeunes (de 3 à 17 ans).
Les séjours, organisés en partenariat avec les collectivités territoriales et les associations, offriront des activités ludiques et pédagogiques qui permettront, entre autre, aux enfants de renforcer savoirs et compétences dans la perspective de la rentrée prochaine.
Ce dispositif exceptionnel s’adressera en priorité aux jeunes les plus exposés aux effets de la crise : jeunes des quartiers politique de la ville et de zones rurales, issus de familles isolées, monoparentales ou en situation socio-économique difficile, enfants en situation de handicap, enfants de personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire, enfants décrocheurs faute d’équipements adaptés pour l’enseignement à distance, ou encore les mineurs accompagnés par la protection de l’enfance.
Ouverts à toutes les familles, ces séjours labellisés par l’État associent aux activités de loisirs des renforcements des apprentissages à travers des activités pédagogiques, culturelles, sportives, citoyennes…
Une aide de l’État pouvant atteindre 80 % du coût du séjour (plafonnée à 400 € par mineur et par semaine) sera versée aux collectivités partenaires conventionnées qui la complèteront pour permettre aux enfants et jeunes de partir dans ces séjours labellisés. Cette aide peut atteindre un montant de 500 €
pour les associations.

Les jolies colonies de vacances
Les colonies de vacances, ou plus communément « les colos » bénéficient largement d’une image positive chez les Français. 83 % des personnes qui ont participé à de tels séjours disent en avoir une image positive et ils sont 90 % à affirmer en avoir gardé des « souvenirs impérissables ».
Pour autant, le nombre des départs en hébergement collectif ne cesse de baisser depuis les années 90. Alors qu’ils étaient 4 millions d’enfants au début des années 60 à partir en séjours collectifs, ils n’étaient plus que 1,4 million en 2018-19, dont plus de 850 000 partis en colonies de vacances. La situation s’est stabilisée depuis l’été 2019. L’année 2020 enregistre une baisse record qui n’est pas représentative en raison de la crise sanitaire.

Pour en savoir plus , consulter le dossier de presse