bandeau imageDRDJSCS Grand Est

DRDJSCS Grand Est

Jeunesse, Sport et Cohésion Sociale
Retour à la page d'accueil

Paysage des diplômes

Article Métiers du sport et de l’animation 28/11/2014

Parmi ces diplômes reconnus par l’État, certains sont professionnalisants et d’autres non (ils ne permettent qu’un travail temporaire ou peu reconnu dans les conventions collectives).

Brevets et certificats

Parmi les diplômes reconnus par le secteur professionnel pour l’encadrement ou l’animation d’une activité culturelle, de loisir, sociale ou sportive (elles sont inscrites au Répertoire Nationale des Certifications Professionnelles (le RNCP), certains ne permettent pas de travailler à temps plein, mais uniquement de manière saisonnière ou à temps partiel. C’est le cas :

- du BAFA : le Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur. Il permet d’encadrer à titre non professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et adolescents en centres de vacances ou de loisirs. Pour s’y former, il faut être âgé de 17 ans révolus, le premier jour de la formation, sans possibilité de dérogation.

- du BAFD : le Brevet d’Aptitude aux Fonctions de Direction. il permet de diriger, à titre non professionnel, de façon occasionnelle des enfants et adolescents en ACM (accueils collectifs de mineurs, ex CVL).

- du CQP : le certificat de qualification professionnel. Il se décline en plusieurs spécialités et chacune d’elle donne des prérogatives d’encadrement particulières. en fonction des spécialités la formation dure de 150h à 200h et permet d’encadrer durant un taux horaire limité dans l’année variant de 300 à 800h. Ce sont des diplômes de branches professionnelles.

- du BNSSA : le Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique. Il donne les prérogatives suivantes : surveillance des piscine, des plages publiques ou privées. Son titulaire peut assister le maitre-nageur diplômé d’Etat dans la surveillance des piscines publiques.

- du BSB : le Brevet de Surveillant de Baignade. Il permet la surveillance de la baignade en centre de vacances ou de loisirs. il est soumis à un recyclage quinquennal.

Les diplômes professionnels de niveau V et IV

Le BAPAAT : Brevet d’Aptitude Professionnelle d’Assistant Animateur Technicien
Le BAPAAT, diplôme de niveau V (niveau CAP-BEP) représente le premier niveau de qualification professionnelle pour l’animation et l’encadrement des activités physiques et socio-culturelles. Il ouvre l’accès aux diplômes immédiatement supérieurs. C’est en quelque sorte la porte d’entrée vers les métiers de l’animation. La formation, qui alterne enseignements théoriques et formation pratique, comporte 3 options différentes et se déroule sur 1500 à 2000 heures.

Le BPJEPS : Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport
Le BPJEPS est le diplôme de niveau IV (niveau BAC) de la Jeunesse et des Sports, transversal au sport et à la jeunesse. Il s’articule en 4 unités de compétences capitalisables qui favorisent des parcours individualisés. Il est délivré au titre d’une spécialité : "éducateur sportif" dans le champ sportif et "animateur" pour celui de l’animation.

Les diplômes professionnels de niveau III et II

Le DEJEPS : Diplôme d’État de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport.
C’est le diplôme de niveau III (niveau BAC+2) de la Jeunesse et des Sports, transversal au sport et à la jeunesse. Dans sa spécialité "animation socio-éducative ou culturelle", il s’est substitué au DEFA. Deux mentions de la spécialité ont été créées : « développement de projets, territoires et réseaux » et « animation sociale ». Il s’articule en 4 unités de compétences capitalisables. Dans le champ du sport, ils existe de nombreuses mentions reliées à des disciplines sportives.

Le DESJEPS : Diplôme d’État Supérieur de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport.
C’est le diplôme de niveau II (niveau BAC+4) de la Jeunesse et des Sports, transversal au sport et à la jeunesse. Dans sa spécialité "animation socio-éducative ou culturelle", il s’est substitué au DEFA et au DEDPAD et s’organise autour d’une seule mention "direction de structure et de projet". Dans le champ sportif, il s’organise autour de nombreuses mentions reliées à différentes disciplines. Il s’articule en 4 unités de compétences capitalisables.

Liste des pièces-jointes