bandeau imageDRDJSCS Grand Est

DRDJSCS Grand Est

Jeunesse, Sport et Cohésion Sociale
Retour à la page d'accueil

De quoi s’agit-il ?

Article Sport, éducation, mixités, citoyenneté 6/01/2016

La politique ministérielle en faveur de l’accès des publics prioritaires à la pratique sportive est de permettre à tous les publics quel que soit leur sexe, leur handicap, leur lieu de vie ou encore leur situation géographique ou sociale, de pratiquer des activités sportives en toute sécurité et adaptées.

Champs d’intervention

- S pour sport  : « fait social », depuis les pratiques libres jusqu’à celles organisées.
- E pour éducation  : apprentissage des valeurs générées par la pratique sportive et capacité à s’intégrer socialement dans la société.
- M pour mixités  : apprentissage du « faire du sport » et du « vivre ensemble » quel que soit son sexe, son âge, son origine sociale…
- C pour citoyenneté  : le sportif est un citoyen comme un autre, acteur de cohésion sociale.

Le Ministère chargé des des sports a défini comme prioritaires les actions suivantes :
- soutenir les pratiques sportives à hautes valeurs éducatives,
- développer la pratique féminine, notamment dans les quartiers sensibles, et favoriser l’accès des femmes aux postes à responsabilités dans les institutions sportives,
- permettre à tous les publics quel que soit leur sexe, leur âge, leur handicap, leur lieu de vie ou encore leur situation géographique ou sociale, de pratiquer des activités sportives en toute sécurité et adaptées,
- prévenir et lutter contre les incivilités, la violence et toutes les formes de discrimination dans le sport.

L’objectif général de cette politique est de provoquer une prise de conscience et de faire évoluer les mentalités, les comportements et les pratiques qui s’installent parfois dès le plus jeune âge. C’est un véritable défi pour le sport et pour notre société.

Sport éducation

Sous cet intitulé, on devine la volonté d’encourager la pratique sportive pour les fonctions éducatives qu’elle sous-tend et de l’utiliser comme un moyen ou un outil au service d’objectifs identifiés en fonction des diverses possibilités qu’elle offre.

Par exemple, les sports collectifs peuvent facilement mettre en avant des contenus éducatifs basés sur les règles qui régissent le fonctionnement d’un groupe ; les sports individuels favorisent les notions de prise de responsabilité, d’autonomie, d’investissement et de projet personnel ; les sports de nature permettent d’appréhender, de comprendre et de respecter l’environnement etc…

Mixités

Cet intitulé est conjugué au pluriel et ne se limite pas à la seule mixité de genre (masculin/féminin). Il s’étend à d’autres mixités (âge, milieu social, milieu géographique, éthnies...).

Plus globalement, il s’agit de favoriser le lien social et le vivre ensemble des pratiquants, de leur famille, des sympathisants, des dirigeants, des spectateurs et de toutes celles et ceux qui peuvent être attirés par la sphère sportive.

Citoyenneté

Du point de vue du ministère chargé des sports, la citoyenneté désigne des actions réalisées par une organisation (association, établissement, collectivité…) au delà de sa vocation principale en vue de favoriser l’harmonie et la performance de son environnement physique ou social. Dans le domaine sportif, ces actions visent à développer des valeurs de coopération, de solidarité, de respect, d’humilité, de fair-play et de goût de l’effort.