Retour à la page d'accueil
>Appel à projets Service Civique en milieu rural

Appel à projets Service Civique en milieu rural

Article Appels à projets 6/07/2020

Le Service civique milieu rural permet à tous les jeunes de 16 à 25 ans (30 ans pour les jeunes en situation de handicap) de mener une mission d’intérêt général sur 6 à 12 mois (moyenne de de 7 mois), en milieu rural et en lien avec celui-ci.

Par le développement de missions en Service Civique en milieu rural, la DRDJSCS, la Région Grand Est et l’Agence du Service Civique souhaitent favoriser le lien social et intergénérationnel et faciliter l’insertion professionnelle des jeunes en leur permettant d’acquérir de nouvelles compétences via un accompagnement individualisé (tutorat).
C’est la 3ème année que ce partenariat entre l’Etat et la Région se met en place pour encourager, accompagner et valoriser le développement du Service Civique sur des terrtoires peu dotés en missions et pour un public jeune éloigné des programmes d’engagement et de citoyenneté.
De nouvelles mesures sont mobilisées pour répondre aux enjeux de mobilité et de logement.
Sont éligibles les territoires hors aires urbaines de plus de 30000 habitantes.

Quelle structure ?

Conformément à l’agrément délivré par les services déconcentrés ou l’Agence du Service Civique, les structures d’accueil des jeunes seront des associations favorisant la solidarité et la citoyenneté, et notamment : le développement du lien social dans les villages, la solidarité intergénérationnelle, l’accompagnement et le soutien éducatif, la protection de l’environnement, le sport et la culture en milieu rural, la lutte contre les discriminations ou encore la sensibilisation aux usages numériques.

Quel projet ?

La structure d’accueil doit :

  • proposer aux jeunes un accompagnement dans le cadre d’une mission moyenne de 7 mois dans une même structure d’accueil déjà agréée par l’Agence du Service Civique,
  • s’assurer de la non-substitution du Service Civique à un emploi, de l’acquisition d’une expérience préprofessionnelle cohérente avec son parcours global, de l’exécution de tâches en concordance avec les objectifs de la mission,
  • s’appuyer si possible sur les associations locales d’un territoire déterminé pour assurer un maillage territorial de l’action,
  • mettre à disposition les moyens logistiques nécessaires à la réalisation et au bon déroulement de la mission : déplacements, hébergement, restauration,
  • veiller à enclencher un accompagnement renforcé permettant de valoriser l’expérience d’engagement dans une recherche d’emploi ou de formation, en cas d’accueil de jeunes ayant un parcours plus complexe

L’État et la Région seront particulièrement attentifs aux projets :

• proposant des solutions de mobilité sur mesure (mise à disposition de véhicule(s), solution de covoiturage…)
• permettant la mise en place d’espaces de co-engagement (tiers-lieux) à disposition de volontaires en Service civique venant de différentes structures afin de mutualiser locaux, savoirs, ressources et expérience, mais également de favoriser les synergies entre missions et permettre l’impulsion de projets communs. Il s’agit également de favoriser le lien social entre les volontaires en créant une dynamique de groupe intéressante pour la vie du territoire.
• incluant la promotion du Service Civique en milieu rural via des « ambassadeurs de la ruralité »,
• associant des volontaires issu-e-s du territoire et des volontaires étrangers (en Service Civique ou accueilli-e-s via d’autres programmes),
• suffisamment souples pour s’adapter aux jeunes qui se présenteront sur les missions (Service Civique initiative par exemple)

Le détail de cet appel à projets est présenté dans le document téléchargeable ICI.

Modalités et calendrier

Les candidatures sont à déposer directement en ligne via le « compte asso » impérativement avant le 7 août 2020 en sélectionnant la subvention : « AAP développement Service Civique-Grand-Est-2020 » , code 2389

Si vous n’avez jamais utilisé cette procédure, la première étape consistera à y créer le compte de votre association, à l’aide des tutoriels et vidéos disponibles sur le site gouvernemental associations.fr

Des recommandations particulières ainsi que les coordonnées des référents figurent dans le document téléchargeable ICI.

Liste des pièces-jointes