DRDJSCS Grand Est

DRDJSCS Grand Est

Jeunesse, Sport et Cohésion Sociale
Retour à la page d'accueil
>SPORTS >SRDS >Une vision du Sport dans le Grand Est à l’horizon 2024

Une vision du Sport dans le Grand Est à l’horizon 2024

Article SPORTS 16/01/2019

La récente réforme territoriale a introduit de profonds changements pour les acteurs du sport. D’une part, la réorganisation du mouvement sportif et d’autre part, la nécessité de poser un diagnostic sur la place et le rôle du sport dans les territoires dans une perspective évolutive. Le SRDS constitue une vision stratégique du sport dans le Grand Est à l’horizon 2024.

33 recommandations sont formulées, déclinées en cinq programmes : attractivité des territoires, sport et équilibre des territoires, sport et enjeux de société, sport de haut niveau et performance, nouvelle gouvernance régionale du sport.

A titre d’illustrations, on peut évoquer l’incitation à mettre en oeuvre dans tous les départements un programme départemental des espaces, sites et itinéraires, à l’instar de celui existant dans le Bas-Rhin ou de diagnostics comme celui réalisé par le Comité du massif des Vosges comme point de départ pour structurer une offre d’activités sportives de pleine nature...

Le SRDS se veut à la fois :

  • un schéma directeur débouchant sur un programme d’actions
  • un schéma de cohérence car élaboré à l’échelle régionale avec une vision transversale.

Il doit permettre d’éclairer les politiques publiques sportives de l’État et des collectivités, au premier rang desquelles la Région et s’inscrit dans un cadre plus large, celui du Schéma Régional d’Aménagement Durable et d’Égalité des Territoires (SRADDET).

Fruit d’une large consultation des acteurs publics et privés, ce schéma n’oublie pas la dimension citoyenne du sport, contributeur de cohésion sociale. Il est conforté par le projet Paris 2024 avec notamment un fort engagement de l’État pour augmenter sensiblement le nombre de pratiquants. En effet l’héritage olympique est par essence destiné à réduire les inégalités d’accès à la pratique sportive, prioritairement dans les zones carencées en termes d’équipement de proximité et d’animation des réseaux associatifs.