DRDJSCS Grand Est

DRDJSCS Grand Est

Jeunesse, Sport et Cohésion Sociale
Retour à la page d'accueil
>VIE ASSOCIATIVE >Actualités >Portrait de bénévole : Clara CHRIST, un engagement associatif au service du sport

Portrait de bénévole : Clara CHRIST, un engagement associatif au service du sport

Article VIE ASSOCIATIVE 5/12/2017

Clara CHRIST a participé en 2012 au programme « jeune bénévole, futur dirigeant » porté par le Ministère des Sports.

Clara CHRIST, 25 ans, a participé en 2012 au programme « jeune bénévole, futur dirigeant » porté par le Ministère des Sports. La formation a constitué une étape importante pour celle qui considère que « sur son CV, ses expériences bénévoles comptent davantage que ses expériences professionnelles ». Il faut dire que depuis 10 ans, elle n’a pas cessé de consacrer du temps à l’engagement associatif, prenant au fil des années, des responsabilités plus importantes au sein des instances bénévoles.

Le chaudron du bénévolat

Clara CHRIST, à peine 25 ans, possède déjà un solide parcours associatif. Elle tombe dans le « chaudron » du bénévolat à 14 ans lorsque son club d’équitation lui demande de participer à des tâches en périphérie de l’activité équestre proprement dite. A 15 ans, au sein de son club de volley, elle donne de son temps pour aider à l’organisation des stages pendant les vacances.

Son engagement va se conforter lorsque, étudiante en licence d’Anglais à Nancy, elle prend part à la mise en œuvre du sport universitaire : organisation de matchs de « green volley » au milieu du campus, agendas des matchs, promotion du sport universitaire auprès des nouveaux étudiants … mais aussi prise de responsabilités au bureau des sports de Nancy Centre où elle est rapidement élue vice-présidente.

C’est à cette période qu’elle participe à la formation « jeunes bénévoles, futurs dirigeant » organisée par la DRDJSCS, le CROSL et le Conseil Régional. De son propre aveu, c’est une « belle surprise », le juste équilibre entre apports théoriques (méthodologie de projets, gestion financière) et mise en pratique - notamment, elle participe à l’entière organisation d’un des regroupements - lui convient parfaitement.

La passion, moteur de l’engagement bénévole

Justement, pense-t-elle que l’engagement associatif nécessite des compétences particulières ?
Pour elle, c’est avant tout une question de personnalité, d’ouverture d’esprit. Si on est amical, avenant, on apprend très vite des personnes expérimentées. Elle concède cependant la nécessité d’une certaine inventivité et une capacité à bien connaitre son territoire d’intervention pour pouvoir construire un réseau pertinent. Clara revendique la passion comme premier moteur pour être bénévole dans l’associatif sportif ! C’est un puissant carburant qui lui permet de consacrer la plupart de ses congés à des tâches bénévoles.

Ce fut aussi un levier pour son insertion professionnel car c’est son expérience associative qui lui a permis d’intégrer un Master Conduite de Projet en Sport, santé et territoires et qui a, sans doute, favorisé son embauche comme chargée de mission Sport Santé au sein du CROSL (comité régional olympique sportif lorrain).

Aujourd’hui, elle articule deux engagements bénévoles, d’une part au sein de la Fédération Française de Volley-ball où depuis 2016, elle participe à l’organisation de tournois internationaux de volley-ball masculin, et d’autre part en tant qu’administratrice à la ligue Grand Est et au comité départemental 54 du Sport en Entreprise.
A ce titre, elle suit avec attention les projets de la ministre des sports autour de la thématique Sport-Santé, dans laquelle elle voit une occasion d’agir dans un objectif « plus humaniste, plus soucieux du grand public, moins axé sur la performance ».

Participer à l’organisation des JO Paris 2024, le rêve…

Elle a d’ailleurs rencontré Laura FLESSEL le 20 novembre dernier lors de la visite de cette dernière à Nancy et s’est réjouie d’entendre la ministre souligner le rôle indispensables des bénévoles dans la bonne organisation des JO de Paris 2024. En effet, dans 7 ans, Clara se verrait bien prendre sa part d’engagement bénévole sur les « parquets » parisiens…

Mais avant cela, il y a 2017 : le passage en grande Région se vit également au niveau associatif avec l’élaboration d’un nouveau projet. La jeune femme a l’impression de vivre un moment fondateur, c’est passionnant car tout est à construire.

Concernant l’avenir du bénévolat, même si elle n’élude pas les difficultés des clubs à se professionnaliser faute de moyens pour embaucher, elle reste optimiste constatant que notre pays compte environ 14 millions de bénévoles associatifs. Elle garde en tête la remarque de Pierre PUJOL, ancien passeur de l’équipe de France de volley-ball qui, un jour, lui a dit « avant et après une compétition, vous devriez exister un peu plus et nous un peu moins, car sans les bénévoles, nous n’en serions pas là ».
Pour Clara, tant que les français seront conscients de cela et continueront à aimer le sport, le bénévolat dans le champ sportif se portera bien.

Clara CHRIST en quelques dates

- 2006 : bénévole au sein de son club d’équitation La Grange Putton à Remiremont
- 2007 : pratiquante et bénévole au sein de l’Association sportive Gérardmer
- 2011 : membre du comité régional du sport universitaire/ vice-présidente du bureau des sports de Nancy centre
- 2012 : participe à la formation « jeunes bénévoles, futurs dirigeants »
- Juin 2016 : obtient son Master Conduite de Projet en sport, santé et territoires
- 2016 : bénévole pour la fédération française de Volley-Ball
- Sept. 2016 - Juin 2017 : effectue un Service Civique au Dynapôle de Ludres pour promouvoir le sport en entreprise
- 2017 : bénévole pour la fédération française du sport en entreprise
- Janvier 2017 : embauchée par le CROSL comme chargée de mission sport-santé