bandeau imageDRDJSCS Grand Est

DRDJSCS Grand Est

Jeunesse, Sport et Cohésion Sociale
Retour à la page d'accueil
>Actualités >Vague de chaleur

Vague de chaleur

Article Actualités 21/06/2017

Dans le contexte actuel de températures élevées, la Direction générale de la santé a décidé d’activer la plate-forme téléphonique d’information « Canicule ». Appel gratuit depuis un poste fixe au 0800 06 66 66 entre 9h et 19h.

Activation de la plateforme téléphonique « Canicule »

La plate-forme téléphonique, accessible au 0800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, de 9h à 19h) permet d’obtenir des conseils pour se protéger et protéger son entourage, en particulier les plus fragiles. Comme prévu par le plan national canicule 2017, les autorités sanitaires nationales et régionales surveillent la situation heure par heure.

Voici quelques conseils simples à prendre en compte durant les journées de canicule :
- Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
- Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
- Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
- Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée…) ;
- Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
- Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide ;
- Si nécessaire, demandez conseil à votre médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses par exemple).

Recommandations relatives à l’organisation de manifestations sportives en cas de forte chaleur

En cas de forte chaleur, la décision du maintien, de l’annulation ou du report d’une manifestation sportive n’est pas automatique et il n’existe pas de dispositions spécifiques dans ce domaine dans la réglementation actuelle. Cette décision repose uniquement sur l’analyse de différents facteurs et l’application des recommandations.

Le plan national canicule s’appuie sur les recommandations sanitaires élaborées par le Haut conseil de la santé publique (HCSP), notamment la fiche action I-3-2 destinée aux organisateurs de manifestations sportives et la fiche technique II-2-1 relative aux conditions climatiques et aux risques pour la santé lors de la pratique d’une activité physique.

Le HCSP recommande ainsi le report ou l’annulation des manifestations sportives extérieures lorsque l’indice WBGT (indice qui prend en compte les températures sèche, humide et ambiante selon une équation) s’élève au dessus de 32°, car le risque de pathologie aigüe due à la chaleur devient alors très important.

Si les indices biométéorologiques et la sécurité des pratiquants sont à prendre en compte en priorité, d’autres facteurs comme la nature de la discipline sportive, le niveau des sportifs engagés, le caractère international de la manifestation, la couverture médiatique et les enjeux financiers sont des éléments qui doivent être pris en considération. Pour mémoire et à titre d’exemple, en 2003, tout comme les années suivantes, aucune étape du Tour de France cycliste n’a fait l’objet d’une annulation ou d’un report en raison de forte chaleur.

Si dans la plupart des cas c’est l’organisateur de la manifestation qui est responsable de cette décision, l’autorité administrative (le préfet) peut interdire une manifestation si elle juge que les conditions de déroulement de celle-ci présente un risque trop élevé pour la santé des participants (article L.331-2 du code du sport).

La décision du maintien ou non d’une manifestation sportive doit, dans tous les cas, tenir compte des 3 critères suivants :
- la nature de la discipline sportive : type et durée de l’effort et milieu d’évolution (ex : aquatique) ;
- la qualité des participants : sportifs très entraînés (professionnels et SHN) ou sportifs occasionnels ;
- les conditions de déroulement : compétition ou épreuve de découverte, milieu extérieur ou intérieur, ventilation des locaux, mise en place effective des mesures de prévention (rafraîchissement et mesures d’hydratation), présence (et nombre) de spectateurs, adéquation des équipes de secours.

Néanmoins, l’analyse de ces différents critères peut également conduire à envisager un aménagement de l’épreuve, tel que :
- décalage de l’horaire dans une période moins chaude de la journée (début de matinée ou en soirée) ;
- réduction du nombre d’épreuves ou du parcours,
- adéquation ou renforcement des mesures de prévention.

Liste des pièces-jointes