DRDJSCS Grand Est

DRDJSCS Grand Est

Jeunesse, Sport et Cohésion Sociale
Retour à la page d'accueil
>JEUNESSE >Mobilité internationale >S’engager comme volontaire à l’étranger

S’engager comme volontaire à l’étranger

Article JEUNESSE 21/12/2015

Plusieurs programmes de volontariat sont accessibles. Ces dispositifs permettent de s’engager et d’acquérir de l’expérience !

Plusieurs programmes de volontariat sont mobilisables, en fonction de votre âge et de votre projet : en Service Volontaire Européen, en Service Civique, en Volontariat Franco-Allemand, en Volontariat de Solidarité Internationale … souvent accessibles sans condition de diplôme, ces dispositifs permettent de s’engager et d’acquérir de l’expérience !

Service Volontaire Européen (SVE)

Le Service Volontaire Européen est ouvert aux jeunes de 17 à 30 ans qui veulent s’investir à temps plein dans une association européenne ou une ville, de manière désintéressée, durant 2 à 12 mois (...)

L’Union Européenne a créé le SVE en 1996 pour permettre aux jeunes de partir faire du volontariat en Europe. Le SVE fait partie du programme Erasmus+, qui prend en charge le logement, le voyage, la nourriture, les frais de cours de langue et l’assurance du volontaire.

Le volontaire est nourri et logé, et reçoit une petite somme d’argent de poche. Il est épaulé par un tuteur pour s’intégrer dans sa structure et découvrir un nouveau métier. C’est l’occasion de découvrir une nouvelle culture, d’apprendre une nouvelle langue et de découvrir un métier !

  • Le volontaire peut s’investir dans plusieurs domaines : environnement, animation avec les enfants, aide aux personnes âgées, culture, sport, insertion, droits de l’homme, lutte contre le racisme et toutes les discriminations … Vous trouverez sur la base de données SVE la liste et la description complète de tous les projets et de tous les organismes d’accueil SVE accrédités en Europe et dans les pays voisins.
  • Aucune condition de diplôme ou de niveau de langue ne peut être exigée par la structure d’accueil européenne !
  • Tout au long de vos démarches (recherche d’un lieu d’accueil, demande de subvention…), vous serez accompagné par une association d’envoi, il y en a une quinzaine dans notre région (consulter la liste). Si vous avez besoin d’aide pour vous orienter dans vos démarches, contactez le conseiller mobilité par courriel
  • Délai à prévoir pour partir : 4 à 8 mois

Service civique à l’étranger

Le Service Civique est ouvert aux jeunes de 16 à 25 ans qui souhaitent s’engager dans une mission au service de la collectivité, dans une association ou une ville par exemple, pour une durée de 6 à 12 mois, en France ou à l’étranger (...)

  • Le Service Civique est ouvert aux jeunes de 16 à 25 ans qui souhaitent s’engager dans une mission au service de la collectivité, dans une association ou une ville par exemple pour une durée de 6 à 12 mois, en France ou à l’étranger.
  • Le volontaire peut s’investir dans plusieurs domaines : international, environnement, animation, aide aux personnes en difficulté, culture, sport, insertion, lutte contre le racisme…
  • L’État verse une indemnité mensuelle au volontaire ; la structure d’accueil verse une aide au volontaire pour les frais d’alimentation ou de transports, et le volontaire bénéficie également d’une protection sociale intégrale.
  • Il n’y a pas de conditions de diplôme et le volontaire bénéficie d’un tutorat individualisé et d’un programme de formation civique.
  • Les offres sont disponibles sur le site de l’agence du Service Civique

Volontariat Franco-Allemand (VFA)

Le Volontariat Franco-Allemand est ouvert aux 18 - 25 ans qui veulent devenir volontaire en Allemagne durant 12 mois pleins, d’août à août.
Créé en 2006 par l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse (l’OFAJ), le Volontariat Franco-Allemand c’est un volontariat en tandem, c’est-à-dire que des jeunes français et allemands effectuent leur mission en même temps et partagent les temps de formation.

  • Une association française et une association allemande envoient et accueillent simultanément un ou plusieurs jeunes. Le VFA est donc basé sur la réciprocité.
  • Une année de volontariat en Allemagne est une expérience enrichissante sur le plan personnel, mais aussi interculturel et linguistique. Un tel séjour permet également d’améliorer ses compétences et constitue ainsi un véritable atout professionnel.
  • Le VFA est ouvert aux 18 et 25. Le service dure 12 mois.
  • Pour trouver une association d’envoi en France : accéder au site

Le Service Citoyen Écologique transfrontalier

De quoi s’agit-il ?

Le Service Citoyen Écologique s’adresse à tous les jeunes âgés de 18 à 25 ans domiciliés en Lorraine, en Wallonie, au Luxembourg, en Sarre ou en Rhénanie-Palatinat, c’est-à-dire les régions frontalières qui forment la Grande Région. Il leur propose de s’engager dans des missions liées à l’écologie, l’environnement, le développement durable… tout en découvrant une autre culture et, éventuellement, une autre langue. Les seuls critères d’accès sont l’âge et le domicile. Aucun niveau d’études particulier n’est demandé.

Concrètement

  • Le volontaire part vivre dans l’une des régions partenaires : pour les lorrains le Grand-Duché du Luxembourg, la Wallonie, la Rhénanie-Palatinat ;
  • Les missions durent de 9 à 12 mois dans une association active dans le domaine de l’environnement, la nature, l’écologie ou le développement durable ; - L’indemnisation et l’assurance maladie et civile sont celles prévues par le dispositif du pays d’accueil : en Allemagne c’est le volontariat écologique (FÖJ), en Belgique c’est le Service Citoyen, au Luxembourg c’est le Service volontaire civique.

Si vous avez déjà effectué un Service Civique en France vous pouvez participer à une de ces missions, car elles sont proposées dans les dispositifs de volontariat des pays d’accueil.

En plus

  • Les volontaires participent ensemble à des séminaires thématiques internationaux. Ce sont des occasions d’échanger des expériences et des idées, mais aussi de découvrir une autre région sous l’angle de son environnement, de sa culture et de son histoire. Ensemble les volontaires réfléchissent à des projets et participent à différents ateliers pratiques ;
  • Une bonne occasion d’apprendre une langue étrangère (l’allemand, si on a choisi une mission en Allemagne ou au Luxembourg), mais la connaissance de cette langue n’est pas une condition de départ : aucun niveau de langue n’est requis pour commencer la mission... seule la motivation compte !
  • Un soutien par des professionnels du milieu de l’environnement durant toute la mission. Un tuteur ou une tutrice sera là pour aider et accompagner le volontaire dans son engagement quotidien afin de s’assurer que l’expérience corresponde le plus possible à ses attentes

Pour qui ? Pour quoi ?

Les possibilités de missions sont variées. Toutes permettent d’aborder différents domaines liés à l’environnement et au développement durable. Par exemple :
- La protection des espèces et l’entretien du biotope ;
- Une ferme d’animation ;
- La découverte de l’agriculture et de la viticulture biologique ;
- Le travail en forêt ;
- L’éducation à l’environnement ;
- Le soutien à des associations de protection de la nature et de l’environnement ;
- Un projet de construction écologique, de techniques de l’énergie et de développement durable.
- ...

Comment s’inscrire ?

Vous pouvez contacter le conseiller mobilité pour tout renseignement.

Vite, je veux partir comme volontaire à l’étranger !

Environ 70 missions de volontariat au départ du Grand Est sont actuellement disponibles ! Pour les consulter, c’est ici

Si vous n’avez que peu de temps pour préparer votre projet de volontariat à l’étranger, deux principaux sites internet présentent une grande variété de propositions de volontariat international qui sont déjà en cours : il est possible de trouver rapidement un projet qui pourrait vous convenir !

  • le portail Youth Networks présente une sélection de postes de volontaires européens ou internationaux actuellement disponibles dans le monde
  • le site France volontaires, échanges et solidarité internationale... la méga plateforme française des volontariats solidaires à l’international.