DRDJSCS Grand Est

DRDJSCS Grand Est

Jeunesse, Sport et Cohésion Sociale
Retour à la page d'accueil

Masseur(se) kinésithérapeute

Article FORMATION EMPLOI CERTIFICATION 18/12/2015

Code ROME J1014

Que fait-il ?

Le masseur-kinésithérapeute établit, au terme d’un examen clinique, un diagnostic kinésithérapique. A partir de celui-ci, il réalise, de façon manuelle ou instrumentale, des actes fixés par décret, notamment à des fins de rééducation sur prescription médicale, dans le but de prévenir l’altération des capacités fonctionnelles, de concourir à leur maintien et, lorsqu’elles sont altérées, de les rétablir ou d’y suppléer. Il intervient également dans le domaine du sport et du bien-être (remise en forme, relaxation, massages) et en thalassothérapie (balnéothérapie, hydrothérapie...).

Où travaille-t-il ?

Quatre-vingt pour cent des masseurs-kinésithérapeutes exercent à titre libéral dans un cabinet et une grande majorité des salariés travaillent dans la fonction publique hospitalière. L’exercice à titre libéral se pratique en cabinet individuel ou de groupe ou en association.
A titre salarié, l’activité s’effectue dans les établissements hospitaliers, les dispensaires, les établissements thermaux et de rééducation fonctionnelle.

Conditions d’exercice

Le masseur-kinésithérapeute exerce le plus souvent en collaboration avec les médecins, le personnel soignant et de rééducation. Une bonne résistance physique est indispensable car la manipulation des malades et les massages exigent des efforts soutenus. Il existe des contre-indications à l’exercice de la profession comme les déficiences respiratoires ou circulatoires et les troubles liés à la station debout.
L’emploi à titre libéral demande une certaine disponibilité : le cabinet reste ouvert tard le soir et des visites à domicile sont effectuées auprès des malades immobilisés.
Lorsqu’il est salarié dans un établissement les horaires sont réguliers.

Comment devenir masseur(se) kinésithérapeute ?

Il faut valider un Diplôme d’État à la suite d’une formation de deux cycles de deux ans après une première année universitaire validée (prioritairement PACES, première année commune des études de santé).
La formation se compose de :
- une formation théorique et pratique de 1980 heures : 895 heures de cours magistraux et 1085 heures de travaux dirigés,
- une formation à la pratique masso-kinésithérapique de 1470 heures.
Ce diplôme n’est pas accessible par la validation des acquis de l’expérience (VAE).
Des dispenses et allègements sont possibles en fonction du cursus antérieur.

Pour de plus amples précisions, consulter le décret n° 2015-1110 du 2 septembre 2015 relatif au diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute et l’arrêté du 2 septembre 2015 relatif au diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute.

Perspectives de carrière

Le masseur-kinésithérapeute peut se spécialiser (rhumatologie, kinésithérapie respiratoire, kinésithérapie du sport, ergonomie…) en suivant une formation complémentaire.
L’accès à la formation de cadre de santé est possible pour un masseur-kinésithérapeute. Cette formation permet d’occuper un poste d’encadrement dans un service ou de formateur dans un institut de formation.

Organismes de formation dans la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine

51 - Marne

IFMK - Institut de formation en masso-kinésithérapie
45 rue Cognacq Jay, IRF- CHU de Reims - 51092 Reims Cedex
03 26 78 73 00
Le site

54 - Meurthe-et-Moselle

Institut lorrain de formation en masso-kinésithérapie
57 bis rue de Nabécor - 54000 Nancy
03 83 51 83 33
Le site

67 - Bas-Rhin

Institut de formation en masso-kinésithérapie
6 rue Saint Marc - 67000 Strasbourg
03 88 11 60 14
Le site des Hôpitaux universitaires de Strasbourg

68 - Haut-Rhin

Institut de formation en masso-kinésithérapie Antenne de Mulhouse
2 rue du Docteur Mangeney - BP 1370 - 68100 Mulhouse Cedex
03 89 64 82 60
Le site des Hôpitaux universitaires de Strasbourg

Le métier en vidéo sur le site de l’ONISEP

Établissements de formation dispensant des formations donnant accès à ce métier sur le site de l’ONISEP