DRDJSCS Grand Est

DRDJSCS Grand Est

Jeunesse, Sport et Cohésion Sociale
Retour à la page d'accueil
>FORMATION EMPLOI CERTIFICATION >Métiers du social >Diplôme d’État d’Assistant(e) de Service Social (DEASS)

Diplôme d’État d’Assistant(e) de Service Social (DEASS)

Article FORMATION EMPLOI CERTIFICATION 11/12/2015

L’assistant de service social contribue à l’amélioration des conditions de vie des personnes sur le plan social, familial, économique et culturel

Code ROME : K1201

Niveau 3

Certification niveau Bac + 2 : BTS, DUT, ...

Que fait-il ?

L’assistant de service social contribue à créer les conditions pour que les personnes, les familles et les groupes avec lesquels il travaille, aient les moyens d’être acteurs de leur développement et pour renforcer les liens sociaux et les solidarités dans leurs lieux de vie.

Dans une relation avec les personnes, il agit pour permettre l’accès aux droits et aux soins de chacun, et soutient les personnes afin qu’elles développent leurs capacités à résoudre leurs problèmes et à s’inscrire dans la société et les échanges sociaux.

Par exemple, dans un hôpital, l’assistant de service social est à l’écoute des personnes âgées pour préparer leur retour à domicile avec l’équipe médicale.

Dans un établissement scolaire, il soutient les jeunes qui rencontrent des difficultés scolaires et familiales.

Dans un quartier, il accueille les personnes présentant des problèmes de revenus, de logement, d’insertion, d’éducation et les accompagne dans la recherche de solutions. En lien avec des partenaires, il élabore avec des habitants des groupes d’action collective, pour créer du lien social, leur permettre de mutualiser leurs ressources et développer ensemble leurs projets de vie.

Il est également force de proposition pour la conception des politiques sociales, des orientations générales et les missions développées par l’organisme qui l’emploie.

Où travaille-t-il ?

Les secteurs d’intervention des assistants de service social sont diversifiés : fonction publique d’État, conseils généraux, mairies, établissements de santé publics et privés, établissements et services médicosociaux et sociaux, entreprises publiques et privées, associations, organismes de protection sociale (CAF, CRAM, CRAV, CMSA…).

Conditions d’exercice

L’assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d’un madat et de missions spécifiques à chaque emploi, une profession d’aide définie et réglementée (artL 411-1 et suivants du code de l’action social et des familles) dans une diversité d’institutions, de lieux et de champs d’intervention.

Les assistants de service social et les étudiants se préparant à l’exercice de cette profession sont tenus au secret professionnel dans les conditions et sous les réserves énoncées aux articles 226-13 et 226-14 du code pénal (art. L. 411-3 du code de l’action sociale et des familles).

Dans le cadre des missions qui lui sont confiées, l’assistant de service social accomplit des actes professionnels engageant sa responsabilité par ses choix et ses prises de décision qui tiennent compte de la loi et des politiques sociales, de l’intérêt des usagers, de la profession et de ses repères pratiques et théoriques construits au fil de l’histoire, de lui même en tant qu’individu et citoyen.

Dans une démarche éthique et déontologique, il contribue à créer les conditions pour que les personnes, les familles et les groupes avec lesquels il travaille, aient les moyens d’être acteurs de leur développement et de renforcer les liens sociaux et les solidarités dans leurs lieux de vie.

Il élabore une relation d’aide individuelle avec les personnes ou met en œuvre des actions collectives avec des groupes. Il travaille dans le cadre d’équipes pluridisciplinaires.

Il met en œuvre son intervention dans le cadre d’une institution, tout en développant initiatives et créativité.

Son action s’inscrit dans un partenariat ouvert afin de favoriser la recherche de solutions concertées en faveur des personnes qui le contactent.

Aptitudes

Ce métier nécessite une bonne culture générale, un intérêt pour les problèmes humains et sociaux, une aptitude aux relations et à la communication, un bon équilibre personnel permettant d’affronter des situations difficiles ou complexes.

Comment devenir assistant(e) de service social ?

Le métier est accessible après obtention du DEASS (Diplôme d’État d’Assistant de Service Social) de niveau 3, accessible par la voie de la formation initiale ou continue mais également par la Validation des acquis de l’Expérience (VAE).

La formation est dispensée sur une durée de 3 ans, en alternance entre enseignement théorique et enseignement pratique soit 1860 heures d’enseignement théorique et 1680 heures d’enseignement pratique en stage (c’est-à-dire 12 mois de stage répartis sur 3 ans).

L’admissibilité en formation nécessite d’avoir réussi des épreuves de sélection (écrit, oral).

La formation préparant au DEASS est ouverte aux candidats titulaires du baccalauréat, d’une équivalence ou d’un diplôme paramédical au moins de niveau 4.

Il est possible de se présenter à la sélection, sans le baccalauréat, après réussite de l’examen de niveau organisé par la DRDJSCS.

Des dispenses et allègements sont possibles en fonction du cursus antérieur.

Elle peut aussi être suivie par la voie de l’apprentissage.

Perspectives de carrière

Le suivi d’une formation complémentaire permet aussi à l’Assistant de Service Social d’exercer d’autres métiers du secteur social par exemple : médiateur familial, délégué à la tutelle, conseiller conjugal et familial.

Des dispenses ou allègements sont prévus si un ASS souhaite se former à d’autres métiers du travail social de niveau 3 : éducateur spécialisé, éducateur de jeunes enfants ou conseiller en éducation sociale et familiale.

L’assistant de service social peut également poursuivre une formation supérieure pour l’obtention :
- du Diplôme d’État d’Ingénierie Sociale (DEIS)
- du Certificat d’Aptitude aux Fonctions d’Encadrement et de Responsable d’Unité
d’Intervention Sociale (CAFERUIS)
- du Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Directeur d’établissement ou de service
d’intervention Sociale (CAFDES)

ContactTéléphone
Alsace Catherine SEYLLER 03 88 76 76 16
Champagne-Ardenne
Lorraine Marianne L’HUILLIER 03 83 17 36 99

Organismes de formation

08 - Ardennes

10 - Aube

51 - Marne

IRTS - Institut Régional du Travail Social
8, Rue Joliot Curie - 51100 REIMS
03 26 06 22 88
Visiter le site de l’IRTS

52 - Haute-Marne

54 - Meurthe-et-Moselle

IRTS de Nancy
201 Avenue Raymond Pinchard - BP 2009 - 54100 - Nancy
03 83 93 36 36
IRTS de Lorraine

55 - Meuse

57 - Moselle

IRTS de Metz
41 Avenue de la Liberté - 57050 - LE BAN SAINT MARTIN
03 87 31 68 00
IRTS de Lorraine

67 - Bas-Rhin

École Supérieure en Travail Éducatif et Social (ESTES)
3 rue Sédillot - BP 44 - 67065 STRASBOURG Cedex
03 88 21 19 90
info@estes.fr
www.estes.fr

ARAASSM (apprentissage)
12, rue Jean Monnet - CS 90045 - 67311 SCHILTIGHEIM Cedex
03 88 18 25 61
araassm@ifcaad.fr
www.araassm.fr

68 - Haut-Rhin

Institut Supérieur du Social de Mulhouse (ISSM)
4 rue Schlumberger - 68200 MULHOUSE
03 89 33 20 00
contact@issm.asso.fr
www.issm.asso.fr

88 - Vosges

Liste des liens

Le métier en vidéo sur le site de l’ONISEP

Liste des pièces-jointes