bandeau imageDRDJSCS Grand Est

DRDJSCS Grand Est

Jeunesse, Sport et Cohésion Sociale
Retour à la page d'accueil
>JEUNESSE >Priorité jeunesse >Plan territorial jeunesse de Lorraine

Plan territorial jeunesse de Lorraine

Article Priorité jeunesse 17/01/2014

Principes de mise en œuvre de la « Priorité Jeunesse » en Lorraine

Le Comité Interministériel de la Jeunesse (CIJ) du 21 février 2013 a adopté une nouvelle politique « Priorité Jeunesse » s’articulant autour de 13 chantiers prioritaires, déclinés en 47 mesures concrètes mises en œuvre à partir de 2013.

La réforme de l’action publique à destination des jeunes, décidée par le Gouvernement, prend appui sur quatre axes :
- Privilégier le droit commun concernant l’accès des jeunes aux droits sociaux,
- Favoriser l’autonomie des jeunes et la sécurisation de leurs parcours dans leur globalité,
- Lutter contre les inégalités et les discriminations,
- Encourager la participation des jeunes dans le débat public.

Pour la Lorraine, le Préfet de région a décidé dans un premier temps d’interroger les services et opérateurs de l’État sur cette « Priorité Jeunesse » et sur leurs modes d’intervention en faveur de ce public.
Un diagnostic de situation de la jeunesse a permis de rendre à nouveau visible « l’atout jeune » de cette région qu’il est nécessaire de maintenir et d’encourager.
L’observation sectorielle guidée par les 13 chantiers et 47 mesures édictées par le CIJ, complétée par le choix d’un regard « territorialisé » et transversal sur les problématiques de jeunesse demandé aux préfets de départements, et des échanges et interventions des référents « État » mobilisés pour ce sujet, concluent vers une posture de l’État en région marquant la prise en compte d’une nécessaire politique de jeunesse intégrée.

Les principes de mise en œuvre de la « Priorité Jeunesse » en Lorraine se traduisent par :
- Un plan d’action reprenant les mesures du CIJ développées en Lorraine : soit quelques 43 actions et plus 100 sous actions identifiées.
- Trois axes transversaux identifiés : l’un relatif à l’information et l’orientation visant au sens large à l’accès aux droits fondamentaux, l’autre relevant du parcours du jeune et enfin le troisième traduisant la nécessaire dynamique des territoires et leur capacité à investir les problématiques de jeunesse ;
- Un triptyque préalable à toute déclinaison opérationnelle : Observation, Inter ministérialité/transversalité et Partenariat constituent trois points indissociables d’une politique de jeunesse intégrée ;
- Une animation adaptée : par l’intermédiaire d’un comité technique des référents par chantier, d’un secrétariat permanent de la « Priorité Jeunesse » en région et d’un CAR dédié, permettra d’assurer un suivi et un développement constant de cette priorité ;

La « Priorité Jeunesse » ne relève pas de la seule intervention ou du seul positionnement de l’État. Cette première phase de travail ouvre les perspectives de continuité et de connexion avec les partenaires et acteurs lorrains impliqués pour la jeunesse. L’instance régionale LOR’Jeunes invitant à un terrain commun d’approche de la jeunesse est un outil qu’il conviendra d’exploiter et de développer pour valoriser « l’atout jeune » de la Lorraine.

Liste des pièces-jointes